logo-csf-new-version-VAD-small

L'Association
Actualités
Projets
Soutenir ChSF

Publications
Adhérer
Coronavirus
Contacts


    
Actualités

femmes_et_enfant_portant_sac_b

Flash info n°8
Flash Info n°7
Flash Info n°6Flash Info n°5Flash Info n°4
Flash Info n°3 Flash Info n°2 Flash Info n°1




YDSSD-UNESCO-pour-en-te%CC%82te
Les aspects cachés de la malnutrition en font un triple fardeau

Dans le cadre de l’ « Année Internationale des Sciences Fondamentales au service du Développement Durable » les experts et scientifiques soulignent que la pandémie de Covid-19 a un effet durable sur la sécurité alimentaire mondiale, affectant la lutte contre la malnutrition. Principalement en cause des carences en micronutriments (minéraux, vitamines) et la persistance de croyances et mythes erronés. Les chimistes se doivent de partager leurs connaissances pour faire face à ces deux obstacles, notamment pour les indispensables apports en vitamine A et pour enrichir des programmes de sensibilisation/éducation des populations concernées.
 
 https://www.iybssd2022.org/fr/les-aspects-caches-de-la-malnutrition-en-font-un-triple-fardeau/



YDSSD-UNESCO-pour-en-te%CC%82te
Un avenir durable pour l’agriculture nécessite d’améliorer les rendements des cultures, avec l’aide de toutes les sciences.

Ces dernières années, si la production agricole Africaine a augmenté c’est à 75% par l’augmentation des surfaces agricoles, l’augmentation des rendements n’expliquant que 25% de la croissance. Considérant les besoins et la limitation des surfaces accessibles, le pré-sommet des Nations Unie sur les systèmes alimentaires, qui s’est tenu en juillet dernier, a donc lancé un appel à toutes les sciences pour améliorer le rendement des cultures. Les chimistes ne manqueront pas d’apporter leurs connaissances et savoir-faire pour contribuer à cette ambition.

essentiels-a-la-resilience-des-systemes-alimentaires-en-afrique/


Fondation_de_la_Maison_de_la_Chimie_logo




Chimie_et_agriculture_durable_1.





Chimie_et_Agriculture_durable_4.




Chimie et Agriculture durable
Fondation de la Maison de la Chimie
Mercredi 10 novembre 2021

Les relations actuelles entre Agriculture, Chimie et attentes de la Société sont loin d’être simples, comme l’illustrent les prises de positions publiques récentes de certains. Pourtant, des relations sereines entre ces trois acteurs sont indispensables, ainsi que ce fut longtemps le cas. Par exemple, la synergie entre l’agronomie scientifique et la chimie a permis au 20ème siècle la découverte des fondements de l’alimentation des plantes et de la lutte contre les bio-agressions, si utiles à la production agricole et aux consommateurs.

Au 21ème siècle, face aux besoins planétaires en termes d’alimentation et d’environnement, l’urgence est de développer une Agriculture raisonnée qui limite son impact sur les sols, l’eau et l’air, qui préserve la biodiversité et qui consomme le minimum d’énergie envisageable. Pour produire mieux et plus, il faut développer la recherche et l’innovation technologique. La Chimie a sa place dans cette stratégie avec la conception de nouveaux produits en étroite liaison avec la biologie et l’écologie, et en fonction d’évaluations complètes et intégrées de leurs effets.

Le citoyen et le consommateur souhaitent que les innovations de la chimie contribuent à une amélioration de l’alimentation proposée et de la protection des plantes. Ces enjeux majeurs reposent sur une coopération transdisciplinaire accrue. Des exemples de cette coopération vous seront présentés par des experts scientifiques, universitaires ou industriels, dans les principaux thèmes actuels de la recherche agronomique et agro écologique.

Ce colloque est ouvert à un large public avec une attention particulière aux lycéens et à leurs enseignants. Le niveau des interventions se veut accessible à tous pour permettre un large débat.

Bernard BIGOT
Président de la Fondation de la Maison de la Chimie


logo_CNRS

L'Afrique, un partenaire d’avenir pour le CNRS

Avec un premier appel à propositions qui préfigure une feuille de route, le CNRS se donne comme ambition de mieux et plus collaborer avec les pays d’Afrique, continent à fort potentiel scientifique.

« L’Afrique sera un acteur important des années à venir au niveau scientifique », prédit Antoine Petit, président-directeur général du CNRS. C’est pourquoi l’organisme souhaite « co-construire des collaborations scientifiques basées sur de réels partenariats avec les pays africains ». Une ambition inscrite dans le Contrat d’objectifs et de performance du CNRS et dont la première étape, un appel à propositions lancé auprès de ses chercheurs en décembre 2020, donnera bientôt ses résultats.

Eugsc_2020_banner-virtual

5th EuChemS Conference on Green and Sustainable Chemistry

The topics of the 5th EuGSC will cover the broader field of green chemistry and technology with more emphasis on sustainable catalytic and synthetic processes, biomass and CO2 utilization, alternative fuels and green energy, benign low-energy chemical processes, pollution prevention and remediation, green chemistry metrics and environmental assessment, sustainable industrial processes, waste recycle and valorization, and circular (bio)economy.

Elisabeth_Backburn

La lauréate du prix Nobel de médecine 2009, Emlisabeth Blackburn, parle du futur de la planète et se prononce pour la bioéthique

"I continue to believe that bioethics, done well and underpinned by the best available scientific evidence, can be an important part of our consideration, as a society, of the impact on people of scientific research in the biological sciences and medicine."


YDSSD-UNESCO-pour-en-te%CC%82te

IYBSSD2022
International Year of Basic Sciences for Sustainable Development


La 76ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, qui débutera en Septembre 2021, devrait promulguer 2022 (plus vraisemblablement mi-2022 à mi-2023) « Année internationale des sciences fondamentales au service du développement durable » . Les chimistes des différents pays et leurs organisations sont invités à contribuer à cet événement. C’est incontestablement l’opportunité de souligner combien les connaissances de chimie sont nécessaires aux Humains et à la Planète.


WWD-768x446
Journée mondiale de l'eau

Ce 22 mars 2021 est la « Journée Mondiale de l’Eau » avec pour thème : La valorisation de l’eau. L’objectif en est de mieux faire comprendre comment l’eau est appréciée par différentes personnes dans différents contextes, afin que nous puissions œuvrer pour sauvegarder cette précieuse ressource au profit de tous. Les connaissances de chimie y sont incontournables. Cette journée est l'occasion d'en apprendre davantage sur les questions liées à l'eau :

mondiale_de_l_eau_valorisation_de_l_eau_2021.pdf


logo-UNESCO



logo_LOreal

Deux chimistes Lauréates 2021 du Prix International L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science

Afrique et États arabes
Professeure Catherine Ngila

Directrice exécutive par intérim de l'Académie africaine des Sciences, ancienne vice-chancelière adjointe chargée des affaires académiques et étudiantes (DVC-AA) à l'Université de Riara (Kenya) et professeure invitée de Chimie appliquée à l'Université de Johannesburg (Afrique du Sud).

Récompensée pour l'introduction et le développement de méthodes d'analyse fondées sur les nanotechnologies pour la surveillance des polluants de l'eau et leur application dans les pays fortement touchés par la pollution. Son travail innovant est d'une importance vitale pour le développement de la gestion durable des ressources en eau respectueuse de l’environnement.

Asie et Pacifique
Professeure Kyoko Nozaki

Professeure au département d'ingénierie de l'Université de Tokyo (Japon)

Récompensée pour ses contributions pionnières, créatives et porteuses d’innovations industrielles dans le domaine de la chimie synthétique. Ses travaux ont conduit à de nouveaux procédés de production très performants et respectueux de l'environnement pour fabriquer des molécules utiles à la médecine et à l'agriculture durable.



logo_Chimie_et_EnergiesNouvelles.

Colloque Chimie et Energies nouvelles
Maison de la Chimie, 10 Février 2021

ll y a urgence que le système mondial de production, distribution et consommation d’énergie soit engagé sur une trajectoire dont les effets seront déterminants pour l’avenir de la planète et celui de ses habitants en limitant ses effets sur le climat : le sujet est plus que jamais au cœur des préoccupations de la Société, notamment de la recherche et de l’industrie. Malgré l’engagement politique des États et la progression des énergies dites « vertes », notamment du solaire électrique ou thermique et de l’éolien offshore pour lesquels on s’attend à des facteurs de croissance record dans les prochaines décennies, toutes les énergies flexibles, propres, abondantes, décarbonnées seront nécessaires pour faire face aux besoins toujours croissants de la demande en énergie. Pour cela il est urgent d’innover, mais aussi d’optimiser les technologies existantes en lien avec l’objectif d’un développement durable garantissant l’accès de tous à des services énergétiques fiables à des coûts abordables.


Nous avons souhaité dans ce 25e colloque « Chimie et… » faire un point scientifique objectif sur une évolution possible du « bouquet énergétique diversifié » en cours de développement. Les conférenciers ont été choisis parmi les experts les plus qualifiés dans les différents domaines concernés, la recherche, l’industrie, la politique et l’économie.



logo_AAF

Impacts sur les cancers colorectaux de l’apport d’additifs nitrés dans les charcuteries

Suite aux multiples controverses sur l’usage de produits nitrés dans la charcuterie, l’Académie d’Agriculture a réalisé une revue critique et exhaustive des connaissances scientifiques sur ce sujet. Le rapport qu’elle vient de publier conclut que l’utilisation des nitrites contribuent à protéger le consommateur d’intoxications par des toxines bactériennes (notamment botuliques) et qu’aucune publication à ce jour n’a établi un lien significatif entre consommation de tels aliments et la survenue de cancer colorectal. Il mentionne d’autre part l’amélioration des pratiques industrielles et l’absence d’alternative.



logo_OMS

Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens
18-24 Novembre 2020

Antimicrobiens : à utiliser avec prudence
Unis pour préserver les antimicrobiens

Chaque année, la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens a pour but de mieux faire connaître le phénomène mondial de résistance aux antimicrobiens et d’encourager le grand public, les personnels de santé et les décideurs à empêcher l’apparition de résistances aux antimicrobiens et que les résistances actuelles ne gagnent du terrain.

À mesure que la résistance s'étend à un plus large éventail de médicaments, nous avons élargi la portée de cette campagne, des antibiotiques à tous les antimicrobiens. Le thème retenu pour le secteur de la santé humaine pour la Semaine mondiale 2020 est « Unis pour préserver les antimicrobiens ».



World_toilet_day_19-11_2020
Journée mondiale des toilettes

Créée depuis 2001 par l'Organisation Mondiale des Toilettes, la Journée Mondiale des Toilettes est le 19 Novembre!
Le thème de cette année est " Assainissement durable et changement climatique ". Nous n’y pensons pas souvent, mais les toilettes sauvent des vies, car elles empêchent la propagation de maladies mortelles causées par les excréments humains. La Journée mondiale des toilettes vise à sensibiliser le public sur le rôle crucial qu’elles jouent pour les populations et à encourager des actions ciblées pour relever le défi de la crise mondiale de l’assainissement, qui impacte également fortement la ressource en eau.
Aujourd'hui encore, dans le monde, 1 personne sur 3 n'a pas accès à un équipement sanitaire digne de ce nom. Le 19 novembre, participez à une journée d'action et de sensibilisation pour informer et alerter sur ce problème mondial.



logo-Prix_Pierre_Potier

Prix Pierre Potier 2020

Les prix Pierre Potier 2020, portés par la Fondation de la Maison de la Chimie et France Chimie, ont été solennellement remis ce 26 octobre. Ils récompensent des initiatives et innovations de la Chimie en faveur du Développement Durable et de démarches écoresponsables. Cette année, outre des apports significatifs de la Chimie pour l’économie circulaire à travers le recyclage, on notera des avancées très concrètes pour transformer des ressources végétales en molécules d’intérêt : peintures, émulsifiants, lubrifiants, solvants.



Artemisinine
Artémisinine

Dangers d’une approche simpliste

Le paludisme reste un fléau contre lequel l’OMS déplore une absence de « progrès significatif » ces dernières années (400 000 décès/an, dont plus de 250 000 enfants de moins de 5 ans). Pour le combattre toutes les institutions compétentes recommandent aujourd’hui la polythérapie ACT (Artemisinin-based combination, càd une association de l’artémisinine avec d’autre molécules) complétée par des programmes de dépistage précoce et d’utilisation de moustiquaires. Rappelons que l'OMS a lancé un programme global sur la malaria pour la période 2016 – 2030 qui coordonne les recherches mondiales sur cette maladie : https://www.who.int/teams/global-malaria-programme

Mais se basant sur 2 publications dans Phytomed, rétractées depuis pour des doutes sur la fiabilité des données, des personnalités médiatiques françaises font la promotion de plantations et de tisanes de artemisia annua (connue comme armoise annuelle ou absinthe chinoise) pour lutter contre le paludisme. Certes l’artémisinine est extraite de cette plante et une telle infusion pourrait soulager temporairement mais, ni le dosage ni la durée du traitement n’étant maîtrisés, cette pratique est dangereuse et à proscrire absolument comme se soulignent notamment l’OMS (note d’information du 10/10/2019), l’Académie de médecine (communiqué du 19/02/2019) et l’INSERM (Salle de Presse du 02/07/2020) : risque important pour les enfants, efficacité non prouvée et surtout, comme déjà constaté, conduisant à l’apparition de souches de plasmodium falciparum résistantes à l’artemisinine, molécule sans substitut efficace à la date pour la lutte contre le paludisme. En effet, un dosage insuffisant et persistant n’élimine pas entièrement le parasite qui va s’adapter à la présence prolongée d’artémisinine.

Gardons-nous des approches simplistes et œuvrons pour promouvoir des pratiques raisonnées ainsi que réduire les coûts d’accès aux traitements et rechercher avec rigueur des alternatives.

Michel Azémar


logo_commission-europeenne_flag

European Commission
Chemicals Strategy for Sustainability
Towards a Toxic-Free Environment

La Commission de l’UE vient de publier sa proposition de stratégie 2020-2030 pour les produits chimiques :


Document important qui a le mérite de souligner l’importance de la chimie pour répondre aux besoins des humains et aux défis environnementaux, visant un développement durable et complétant la réglementation REACH. Cette stratégie prend en compte les sujets d’actualité comme la promotion de l’innovation, le recyclage, le réchauffement climatique, la transition écologique, la réduction de la dépendance externe, les perturbateurs endocriniens, les nanotechnologies, la toxicité des mélanges, la réduction des substances Per-et PolyfluoroAlkylées, etc… . Nos partenaires du Sud retiendront que la Commission entend promouvoir des coopérations avec les pays du Sud sur ces sujets et leur donner accès à ses données et informations sur les substances chimiques. Mais ils noteront aussi qu’elle va renforcer les contrôles de conformité des substances et produits transformés à l’entrée dans l’UE. Laissons nos collègues européens commenter la volonté affichée de simplifier et d’accélérer les procédures d’enregistrement, malgré les nouvelles contraintes qui émaneront de ce cette stratégie.

Michel Azémar


prix_nobel_chimie_2020

Prix Nobel de chimie 2020

Le prix Nobel de chimie a été décerné à la Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna pour les "ciseaux moléculaires". L’académie suédoise a récompensé les deux chercheuses pour la mise au point du système universel d’édition du génome, Crispr-Cas9.

La découverte des ciseaux génétiques CRISPR-Cas9 est récente, mais elle a déjà permis à la science de belles avancées. En rendant possible des modifications de l'ADN, du code de la vie, en seulement quelques semaines. "Les ciseaux génétiques CRISPR-Cas9 conduiront à de nouveaux traitements médicaux révolutionnaires", assure Claes Gustafsson, le président du comité Nobel de chimie, dans un communiqué.



Hand_Hygiene_for_all_2020_b

Journée mondiale du lavage des mains

October 15 is Global Handwashing Day, a global advocacy day dedicated to increasing awareness and understanding about the importance of handwashing with soap as an effective and affordable way to prevent diseases and save lives. This year’s theme, “Clean hands for all,” focuses on the importance of handwashing equity. This community forum serves as a conversational space that curates, collects, and maintains resources, blogs, and content for Global Handwashing

fleche


MDC_vis_grand_prix_b

Grand Prix 2020 de la Fondation de la Maison de la Chimie

La Fondation de la Maison de la Chimie, partenaire de Chimistes sans frontières, vient de décerner son Grand Prix 2020 aux Professeur

  Guy BERTRAND, chimiste français professeur à l’Université de Californie (San Diego), pour son travail sur la stabilisation d’espèces hautement réactives, en particulier les carbènes. Ces derniers ont en effet trouvé de nombreuses applications en chimie organique, inorganique et organométallique, ainsi que dans le domaine de la synthèse de polymères et de matériaux,

  Krzysztof MATYJASZEWSKI, Professeur de chimie à l’Université Carnegie Mellon (Pittsburgh, Pennsylvanie, USA), pour son travail sur les polymères et notamment sur la polymérisation radicalaire par transfert d’atomes qui a révolutionné la façon dont les macromolécules des polymères sont fabriquées

Le Grand Prix 2020, d’un montant de 50 000 €, accompagné d’une médaille de la Fondation de la Maison de la Chimie, sera remis aux Professeurs Guy Bertrand et Krzysztof Matyjaszewski lors d’une séance solennelle, le mercredi 10 février 2021 à la Maison de la Chimie à Paris, à l’occasion d’un Colloque organisé par la Fondation.

fleche




Encore un désastre avec l’explosion de 2750 t de nitrate d’ammonium dans le port de Beyrouth le 4 aout 2020. A la date, le bilan est provisoire (plus de 140 morts, des milliers de blessés, sans compter les effets toxiques des oxydes d’azote) et les causes sont à préciser. « Encore » car il s’ajoute aux drames de Oppau, Tessenderlo, Texas City, Brest, AZF, Tianjin, … (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_industriels_impliquant_du_nitrate_d%27ammonium

#2_octobre_2003,_explosion_de_Saint-Romain-en-Jarez_(France)) .
Le nitrate d’ammonium est certes un produit banal, sûr dans les conditions normales, composant d’engrais nécessaire à l’agriculture, mais c’est une molécule de synthèse bien connue dont les propriétés doivent être prises en compte pour son usage, sa manipulation et stockage. C’est un oxydant et comburant puissant (peut brûler sans apport d’oxygène) qui peut notamment exploser si sa température est portée aux environ de 200°C, voire beaucoup moins s’il est contaminé (poudres métalliques, oxydes métalliques, chlorures, molécules organiques, agents réducteurs, …). Son stockage est l’objet de règlementations dans la plupart des pays (Europe : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32003R2003&from=FR et en France : http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=R%20428), mais rappelons que la prévention sera d’autant mieux assurée que les connaissances essentielles de chimie feront partie du cursus de tout gestionnaire, leur permettant pour le moins de comprendre et mettre en œuvre les recommandations des Fiches de Données de Sécurité.
M Azémar


De jeunes chimistes rejoignent Chimistes sans frontières

Chimistes sans frontières est particulièrement encouragé dans ses actions car depuis ce début d’année plus de 10 jeunes chimistes ont décidé de rejoindre notre association et se portent volontaires pour des travaux bénévoles. Nous sommes heureux de les accueillir. Notons d’ailleurs que depuis ce début d’année, la fréquentation de notre site web s'est accru de plus de 20% et que le nombre de visites et d’abonnements à notre page Linkedin a bondi de 40%. Nous continuons à inciter nos membres à élargir notre réseau et à susciter des projets d'actions humanitaires avec au cœur notre spécialité, la Chimie. Merci pour vos encouragements.


coronavirus_photo_2   
Première avancée majeure dans la lutte contre le coronavirus.
- La dexamethasone est le premier médicament dont on observe qu'il améliore la survie en cas de Covid-19", ont indiqué dans un communiqué les responsables de l'essai britannique Recovery.

- Les apports de la Chimie virtuelle

- l’implication des multiples composantes de la Chimie telle que décrite par l’UNAFIC

- Appel de l'Académie nationale de Pharmacie - Il est urgent de refaire confiance à la chimie
Lire_la_suite_d


Permethrine.png

Perméthrine

25 avril 2020 : journée mondiale de lutte contre le paludisme

La pandémie actuelle de Covid ne doit pas faire oublier que le paludisme a encore tué plus 400 000 personnes l’année dernière. Pourtant l’OMS peut viser à présent l’éradication de ce fléau car, notamment depuis sa recommandation de protéger les populations par des moustiquaires imprégnées d’insecticide (pyréthrinoïdes, tels que la perméthrine), des centaines de millions de ces moustiquaires imprégnées ont été distribuées gratuitement, contribuant à une diminution de plus 75% du nombre de décès (1, 8 millions morts en 2004).



CO2-Dechet_ou_MP-davenir
  




Chimiagri_avec_HD-VISUEL

Colloque Chimie et Agriculture durable
Les relations actuelles entre Agriculture, Chimie et attentes de la Société sont loin d’être simples, comme l’illustrent les prises de positions publiques récentes de certains. Pourtant, des relations sereines entre ces trois acteurs sont indispensables, ainsi que ce fut longtemps le cas. Par exemple, la synergie entre l’agronomie scientifique et la chimie a permis au 20ème siècle la découverte des fondements de l’alimentation des plantes et de la lutte contre les bio-agressions, si utiles à la production agricole et aux consommateurs.

Au 21ème siècle, face aux besoins planétaires en termes d’alimentation et d’environnement, l’urgence est de développer une Agriculture raisonnée qui limite son impact sur les sols, l’eau et l’air, qui préserve la biodiversité et qui consomme le minimum d’énergie envisageable. Pour produire mieux et plus, il faut développer la recherche et l’innovation technologique. La Chimie a sa place dans cette stratégie avec la conception de nouveaux produits en étroite liaison avec la biologie et l’écologie, et en fonction d’évaluations complètes et intégrées de leurs effets.

Le citoyen et le consommateur souhaitent que les innovations de la chimie contribuent à une amélioration de l’alimentation proposée et de la protection des plantes. Ces enjeux majeurs reposent sur une coopération transdisciplinaire accrue. Des exemples de cette coopération vous seront présentés par des experts scientifiques, universitaires ou industriels, dans les principaux thèmes actuels de la recherche agronomique et agro écologique.

Ce colloque est ouvert à un large public avec une attention particulière aux lycéens et à leurs enseignants. Le niveau des interventions se veut accessible à tous pour permettre un large débat.



FICS2020_ban_2
  
FICS 2020 - French Industrial Chemistry Symposium
The Industrial Chemistry Division within the French Chemical Society is organizing a one-day symposium in Paris on March 6th, 2020 to gather scientists in organic and bioorganic chemistry from pharmaceutical, agrochemical and perfume companies.

While this is common practice in England, Germany and Switzerland for example, such an event has never been organized in France yet. Chemists involved in the synthesis field need to work alongside their colleagues in order to develop their skills and find innovative solutions that could benefit chemical companies.
This type of event also aims at strengthening the links between the industrial and academic worlds and offers to participants, and especially students, the opportunity for networking. Chemistry is a key science in these professions and is helped by the development of new technologies. The purpose of this symposium is to unravel certain aspects of these multidisciplinary professions. Graduates students and postdocs are encouraged to participate through poster sessions and will be given the opportunity to build a solid network and to learn about the careers that industries propose.
The Industrial Chemistry Division within the French Chemical Society



iupac-banner-2

9th ICGC -International Conference on Green Chemistry
Le congre prévu du 18 au 22 octobre à Athènes a été reporté à 2022.
Il a été organisé par l’Association des chimistes grecs (AGC) en collaboration avec le Comité interdivisionnaire de l’IUPAC sur la chimie verte pour le développement durable (ICGCSD) et le Hellenic Green Chemistry Network. L’objectif principal de la série de conférences internationales de l’IUPAC sur la chimie verte (ICGC) est de rassembler tous les acteurs concernés du monde universitaire, de la recherche, de l’industrie, des ONG, des décideurs et de la société, pour échanger et diffuser des
connaissances et des idées qui promeuvent les concepts de chimie verte, de développement durable et d’économie circulaire.




IESF_PubliPost_ChSF.

IESF Magazine

Nous remercions l’IESF (Société des Ingénieurs et Scientifiques de France) dont le magazine qui vient de paraître consacre 2 pleines pages à notre association "Chimistes sans frontières". (p. 40-41).



EduformAfriqueN°55 D’Avril 2021
Le PGI Cocktail +
Focus : Transition vers des  services à distance de l’éducation  en Afrique. p. 22-25

L’offre altruiste d’un
partenaire stratégique
engagé.
Entretien exclusif avec le Pr Nancy Bouchard
p. 10-15

POINT DE VUE
par Dr. Thibaut Lauwerier,
Université de Genève
« On est un peu concurrents » : l’enjeu de la coordination dans la coopération internationale en éducation en Afrique





Accès réservé

Bénévoles
Adhérents


S'engager

Faire un don

Partenaires
Adhérer
Proposer


S'informer

Charte
Statuts

Réglement intérieur




Contact

Chimistes sans frontières
Maison de la Chimie
28, rue Saint-Dominique
75007 Paris
France


 contact@chimistessansfrontieres.fr
Suivez-nous
Linkedyn_logo_b

CHIMISTES SANS FRONTIERES n’est pas affiliée à MEDECINS SANS FRONTIERES